Dans Conférencier Sportif

Interview Pascal Dupraz : Conferencier sportif pour StartnPlay

 

Nous avons réalisé une interview d’un conferencier sportif, grand acteur du développement et de la réussite de l’Evian Thonon Gaillard FC, grand artisan du maintien en Ligue 1 du Toulouse Football Club. Pascal Dupraz a accepté de répondre à nos questions pour en savoir plus sur son parcours sportif, sa carrière de manager. et ses interventions en tant que conferencier sportif. Véritable passionné de football, il explique au travers de ses conférences sportives qu’aujourd’hui ils existent des corrélations à exploiter entre le monde de l’entreprise et le monde du sport.

 

Pouvez-vous vous présenter en 3, 4 phrases ? Votre passé sportif, vos activités aujourd’hui ?

Pascal Dupraz, 57 ans. J’ai d’abord débuté en tant que joueur de football professionnel dans les années 1990. Après cette carrière de footballeur, avec plus de 200 matches en Ligue 1 ou Ligue 2, j’ai choisi de revenir dans ma Savoie natale et me lancer dans un projet sportif ambitieux : le développement d’un club de football amateur, FC Gaillard, proche de la frontière suisse. Nous sommes passés d’un niveau régional à l’élite du football français (la ligue 1) et ce en 20 ans, sous le nom d’Évian Thonon Gaillard FC.

Parallèlement à ce challenge, j’ai travaillé pendant 20 ans aux Nations Unies au HCR, plus particulièrement. Ce qui m’a permis de sortir de mon milieu qui est le football, de m’ouvrir au monde, à la société, à l’entraide et la solidarité humaine… Cette opportunité était aussi pour moi une possibilité de parfaire mes connaissances, découvrir l’environnement de l’organisation internationale, de m’enrichir intellectuellement. J’ai appris de véritables leçons de vie aux côtés de personnes dévouées pour autrui. Le développement du savoir être aussi, avec l’humilité, la remise en question. J’en garde des souvenirs impérissables.

En raison du succès de mon club l’Evian Thonon Gaillard lorsque celui-ci est devenu professionnel, j’ai alors démissionné de l’organisation des Nations Unies. J’occupais le poste de directeur sportif et entraîneur de l’équipe première.

Après ce projet sportif avec l’Evian Thonon Gaillard, je me suis tourné vers un autre projet tout aussi audacieux : le maintien du Toulouse Football Club d’une descente en ligue 2. Ce projet a été tant humain que collectif. C’était très fort avec mes joueurs. La saison s’est conclue par un maintien. La saison suivante, j’ai arrêté ma fonction d’entraîneur au TFC pour des raisons de santé. Cette épreuve m’a rendu plus fort. Elle m’a permis d’avoir du recul et une vision différente de la vie, du monde et de la chance que nous avons d’être sur Terre.

 

Pourquoi en parallèle de votre carrière (entraineur, consultant) avoir choisi de réaliser des conférences ? 

J’ai choisi de réaliser des conférences pour plusieurs raisons. La première est que j’aime l’échange, le partage d’expériences avec les personnes. On m’a également dessellé des qualités d’orateur. La deuxième raison est que je suis fasciné par le monde de l’entreprise, je suis fils d’entrepreneur. Et j’aime aussi démontrer qu’ils existent des corrélations entre le monde de l’entreprise et le monde du sport.

 

Quels sont vos domaines d’interventions ? 

Mes domaines d’interventions reposent sur des thématiques de management, de leadership, de confiance en soi… Ses thématiques, on les retrouve dès lors que l’on échange sur l’humain…

 

Qu’est-ce qui vous plait dans la réalisation d’une conférence ? 

J’aime pouvoir échanger avec les participants sur mes thématiques et domaines d’interventions. Aider des entreprises, de pouvoir faire la démonstration de ce qui m’a permis d’être reconnu comme un meneur d’hommes, un manager qui change le cours de l’histoire d’un club. Démontrer que lorsque que l’on se fixe des règles, que l’on établit une structure et une ligne directive à tenir tout en installant un climat de confiance et de solidarité, on peut réussir. L’exemple que j’aime souvent illustrer est celui du TFC. Le club était promis à la relégation, et pourtant, en ne changeant que l’entraîneur le club se sauve à la dernière journée. C’est tout un travail de communication et d’émotions auprès des joueurs, du staff. Dans une entreprise collective on retrouve ce genre de problématique et dès lors que l’on donne du sens à la vision, que l’on définit les objectifs collectifs et individuels et que l’on croit en ses rêves, tout est possible…

 

Sous quel format faites-vous vos interventions de conferencier sportif ? En solo/duo ? Format questions/réponses ?

Je suis un conférencier qui est pour l’échange et l’interaction avec les participants. Le format de questions/réponses, je le pratique fréquemment. Je commence souvent par donner un point de vue sur une manière ou un angle d’aborder une thématique. Également au travers de mes conférences, séminaires il m’arrive d’être accompagné de Frédéric Rey-Millet qui dirige un cabinet de management et accompagne notamment des dirigeants de sociétés. Cela nous arrive aussi de mener des séminaires ensemble avec des managers, des hauts dirigeants d’entreprises au travers de conventions. C’est un exercice que nous maîtrisons assez bien. Frédéric Rey-Millet a la vraie connaissance et moi je fais par de mon empirisme. On pratique souvent les retours d’expériences par rapport à l’attitude d’entraîneur de football que je suis, dans un collectif. Par exemple : comment initier le progrès chez les collaborateurs ? Au travers de la communication, de l’accompagnement, d’une remise en question et d’une confiance mutuelle entre joueurs et entraîneur.

 

À quelle fréquence réalisez-vous des conférences ? 

Je réalise en moyenne deux interventions par mois. Après cela dépend de mon emploi du temps également.

 

Si ce n’est pas confidentiel, pour quelles entreprises avez-vous réalisé des interventions en tant que conferencier sportif ? 

J’ai réalisé des interventions pour plusieurs type d’entreprises de tous secteurs d’activités, comme Bonduelle, Vinci, CIS. Également aussi dans le secteur bancaire, financier…

 

À l’avenir est ce que l’on aura l’occasion de vous revoir entraineur sur un banc de club de Ligue 1 bien d’un club étranger ?

Oui bien sûr, mon objectif est de retrouver un poste d’entraîneur d’équipe professionnelle de football. J’ai eu des possibilités depuis juin dernier mais cela ne s’est pas finalisé et ce pour différents facteurs. Mais mon principal objectif est de retrouver un banc de club de football en Europe.

Pourquoi pas aussi un banc d’une sélection nationale… Je suis désormais prêt à relever un nouveau challenge.

 

Est-ce que vous avez un dernier mot pour clôturer cet entretien ?

Une phrase que j’aime beaucoup employer c’est, à partir du mon moment où l’on se lance dans un projet, ma devise est la suivante : « Quand on croit fermement dans une réussite qu’elle soit individuelle et/ou collective, il faut se donner à fond, ne rien regretter et garder toujours de l’ambition dans le projet. »

On est souvent récompensé lorsque l’on paye de sa personne, je l’ai souvent vécu durant mes expériences. Il faut garder une vision optimiste pour toujours mieux performer.

 

 

Vous souhaitez être conseillé dans la recherche d’un intervenant sportif pour des conférences en entreprise ? Appelez-nous au 01 84 60 40 72 ou cliquez ici.

À propos :

StartnPlay est l’interlocuteur privilégié des entreprises et des agences recherchant un conferencier sportif à associer à leur action de communication (événement d’entreprise, relations publiques & celebrity marketing) et souhaitant optimiser la performance de leur opération.

Articles Récents