Laurence de la Ferrière

Catégorie :
Étiquette :

Biographie

Laurence de la Ferrière est une aventurière conférencière.  Au cours de sa vie elle a su de nombreuses fois se confronter à des situations extrêmes et la plupart du temps en solitaire. Laurence de la Ferrière met aujourd’hui ses connaissances des froids extrêmes et de la survie en milieux hostiles, au service des entreprises et de vos collaborateurs. Au travers de son expérience, elle pousse et motive les personnes a se fixer des objectifs et les réaliser.

Le 23 novembre 1999, Laurence de la Ferrière quitte le pole Sud. Elle a pour seuls équipements de progression une paire de skis et des voiles, pour seuls liens la rattachant à la civilisation un téléphone satellite et une balise Argos. Harnaché à ses reins, un traîneau de 140 kilos contenant de quoi assurer sa subsistance en autonomie. Devant elle, l’étendue blanche à perte de vue d’une terre où aucune vie animale ni végétale n’est possible, et près de 3000 Km à parcourir (dont 1664 Km entièrement inexplorés) avec des températures pouvant descendre au delà de – 50° C…
Personne avant elle n’avait même osé imaginer une pareille traversée. Le 6 février 2000, elle atteint la base de Dumont d’Urville au bord de l’océan.

Aujourd’hui, elle est la seule femme au monde a avoir traversé l’intégralité du continent Antarctique en solitaire.
En 2008/2010, elle dirige la base de Dumont d’Urville en Terre Adélie. Gestionnaire des programmes scientifiques et techniques. Représentante de l’état et des lois en vigueur sur le territoire, garante et responsable de la sécurité d’une équipe de 26 personnes dont l’isolement totale pendant 9 mois est un défi qui n’a rien à envier aux expéditions en solitaire.
En 2019, à l’occasion du bi-centenaire de la découverte de l’Antarctique, elle dirige une nouvelle expédition dont l’objectif et de partir sur les traces des découvreurs du sixième continent et de participer à la connaissance de ce territoire qui reste probablement mal connu.
Une expédition qui témoignera des nouvelles problématiques environnementales dans les endroits les plus reculés et des enjeux économiques et politique d’un continent dédié à la science et à la paix.

Ses interventions, sous la forme d’un échange « questions-réponses » faisant suite à la projection d’images, remportent un vif succès. Son témoignage est adapté aux exigences des techniques de management, permettant d’illustrer avec beaucoup de force certaines valeurs constantes aussi bien en Antarctique que dans notre société : engagement, performance, esprit d’équipe, prise de risque, gestion de l’échec, développement durable, environnement…

Ses illustrations ne parlent pas seulement d’exploits et de science, mais d’une aventure humaine dans le plus grand désert du monde. 
Le débat qui suit, chargé d’émotion, offre la possibilité d’une ouverture vers d’autres manières de penser et d’évoluer. Une remise en question positive, orientée vers la confiance et la prise de conscience que le potentiel de chacun est souvent sous-employé…
Laurence de la Ferrière c’est 30 ans d’expédition à travers le monde, une personnalité hors du commun qui intervient avec passion et la conviction que rien n’est impossible, y compris dans le cadre de vos entreprises …

Quelques expéditions :
1984 – YALUNGKANG – KANGCHENJUNGA 8505m – Sommet le 20 octobre (Pakistan)
Première sans oxygène du couloir sud-est. Record mondial féminin d’altitude sans oxygène

1984 – ANNAPURNA 8091m – Tentative hivernale (Népal)

1985 – NANGA PARBAT 8125m – Sommet le 8 juillet (Pakistan)

1991 – SIBERIE ORIENTALE – Exploration sur la banquise du Détroit de Béring en attelages de chiens de traîneau

1992 – McKinley 6200m – Sommet le 1er juin (Alaska)

1992 – EVEREST 
Record mondial féminin d’altitude sans oxygène à  8700m (Népal)

1993 – CARSTENSZ 5040m – Sommet le 1er novembre (Nouvelle Guinée)

1994 – ACONCAGUA 7012m – Sommet le 14 février (Argentine)
           
1995 – SPITSBERG – Traversée en autonomie totale

1995 – GROENLAND – Traversée intégrale en autonomie totale à la voile de la côte Ouest à la côte Est

1996/1997 – ANTARCTIQUE – Première traversée française en solitaire au Pôle sud à skis. 
1400 Km en 57 jours, de novembre 1996 à janvier 1997

1999/2000 – ANTARCTIQUE – Première traversée en solitaire de l’Antarctique, du Pôle sud à la Terre Adélie en passant par Dôme C.
3000 Km en 73 jours avec l’aide de voiles et de skis. Une première mondiale.