• Retour aux actualités

Interview du conférencier professionnel Stéphane Mallard

Accueil » Interview du conférencier professionnel Stéphane Mallard

Par StartnPlay

Publié le 18 mars 2019

  • Lecture : 3 min
Stéphane Mallard - Conférence sur la transformation digitale
Stéphane Mallard - Conférence sur la transformation digitale

Pouvez-vous vous présenter en 1 ou 2 phrases ?

Je m’appelle Stéphane Mallard, je suis entrepreneur, auteur et conférencier. Et je suis surtout…curieux. Ma plus grande passion est d’apprendre, de comprendre et de transmettre. Depuis petit je me passionne par période sur des sujets souvent très différents que j’approfondis intensément, en autodidacte, puis passe à d’autres, en cherchant en permanence à relier tout ce que j’ai pu intégrer. J’ai par exemple appris à coder à 12 ans avec mon premier ordinateur puis j’ai fait des études d’économie et de finance au Canada pour ensuite finir mes études à Sciences Po Paris. Je garde cette démarche touche à tout dans tout ce que j’entreprends pour avoir une approche la plus systémique possible de ma vie. Aujourd’hui je passe en moyenne dix heures par jour à lire pour rester au fait des dernières évolutions. La société Casual Shake que j’ai lancée en 2017 a pour mission de capter les nouvelles tendances et les idées originales qui émergent avec le numérique et de les diffuser au plus grand nombre sous forme de conférences, en Europe et aux Etats-Unis.

Stéphane Mallard - Conférence sur la transformation digitale

Pourquoi avoir choisi de réaliser des conférences ?

J’ai découvert que je prenais beaucoup de plaisir à transmettre des idées qui me passionnent, à susciter l’intérêt pour de nouvelles manières de voir le monde et à permettre aux gens de changer et aux entreprises de s’adapter. Le fait de planter des idées différentes, originales, voire radicales dans la tête des gens peut avoir un impact déterminant sur ce qu’ils vont être et sur les décisions qu’ils vont prendre dans les prochaines années. Lorsqu’elles sont communiquées avec passion, les idées mettent en mouvement et donnent envie. Leur pouvoir est extrêmement puissant.

Pourquoi pensez-vous que votre parcours est un exemple à entendre en entreprise ?

Je ne sais pas si mon parcours est un exemple mais j’ai un discours qui tranche radicalement avec ce que les entreprises ont l’habitude d’entendre en ce moment. Je cherche avant tout à “décoincer les mentalités” pour s’autoriser à penser différemment. Le monde qui émerge avec le numérique est un monde beaucoup plus détendu, flexible, fluide, rapide qui rejette la distance froide et les process des entreprises de l’ancien monde. Faire comprendre ce changement de paradigme est à mon avis indispensable à toutes celles et ceux qui veulent s’y faire une place. Il faut être en avance sur les idées avant de l’être sur ses produits. Il y a beaucoup trop d’entreprises qui communiquent avec les éléments de langage du nouveau monde numérique, mais qui dans les faits restent des entreprises à la culture de l’ancien paradigme.

Quels sont vos domaines d’interventions ?

J’interviens principalement sur l’émergence du nouveau monde produit par le digital. A la fois les nouvelles technologies (évidemment l’Intelligence Artificielle, la mobilité, les plateformes…) mais aussi et surtout la culture, les méthodes d’innovation, le futur du business et de la stratégie, les compétences à valoriser et celles bientôt obsolètes. Je travaille aussi sur des sujets plus sociétaux comme le futur du travail notamment la fin du salariat (qui est une très bonne nouvelle!).

Est-ce que vous faites également du team building ? Mettez-vous en pratique les théories expliquées lors de vos interventions ?

Je ne donne pas de recette miracle parce qu’il n’y en a pas. Mais j’explique les principes et les méthodes mises en oeuvre par les acteurs du numérique et les startups, qui donnent de bons résultats. Je ne fais surtout pas de team-building ! J’ai écrit dans mon livre que non seulement ça ne sert à rien, mais surtout que si les entreprises ont besoin de le faire…c’est qu’elles n’ont simplement pas recruté les bonnes personnes. Je conseille plutôt aux Comex d’aller au Burning Man chaque année ! (là où notamment tous les acteurs de ce nouveau monde se retrouvent).

À quelle fréquence donnez-vous des conférences ?

C’est très variable. Ca peut aller d’une à deux par jour, pratiquement tous les jours à quelques jours sans où je peux réfléchir, écrire et préparer mes nouveaux sujets.

Avez-vous déjà réalisé des conférences en duo ?

Oui, j’en fais souvent en duo, et j’adore ça !

Si ce n’est pas confidentiel, pour quelles entreprises avez-vous réalisé des conférences ?

J’en donne pour des entreprises dans tous les secteurs, en Europe, aux États-Unis, de toutes les tailles, du stagiaire au Comex, et pour des publics de 10 à 2000 personnes.

Découvrez le profil du conférencier Stéphane Mallard.

À propos :

StartnPlay est l’interlocuteur privilégié des marques et des agences recherchant des célébrités sportives à associer à leur action de communication (événement d’entreprise, relations publiques & celebrity marketing) et souhaitant optimiser la performance de leur opération.

A découvrir également

  • Interview de Gaël Chatelain, conférencier en entreprise

    Première partie : Présentation Pouvez-vous vous présenter en 1 ou 2 phrases ? Je suis Gaël Chatelain, auteur, conférencier et chroniqueur [...]

  • Animateur team building : comment le choisir?

    Il est très fréquent pour les entreprises de vouloir réaliser un team building avec ses employés. De nombreuses raisons telles que [...]

  • 3 astuces pour améliorer la qualité de vos visioconférences

    Pour être sûr de réussir votre visioconférence, il faut penser à la préparation de celle-ci en amont. Mais il n'est pas [...]

    Lire la suite

    Catégories : Visioconférence
Aller en haut