• Retour aux actualités

Interview Delphine Luginbuhl et Aurélie Pennel : conférencières optimistes

Accueil » Interview Delphine Luginbuhl et Aurélie Pennel : conférencières optimistes

Par StartnPlay

Publié le 14 mai 2023

  • Lecture : 6 min
Interview Delphine Luginbuhl et Aurélie Pennel : conférencières optimistes
Interview Delphine Luginbuhl et Aurélie Pennel : conférencières optimistes

StartnPlay a interviewé Delphine Luginbuhl et Aurélie Pennel : conférencières bien-être et optimisme. Si vous accrochez à leurs profils, nous serons enchantés de vous mettre en relation pour préparer et organiser une conférence.

 

Bonjour Mesdames, tout d’abord, pouvez-vous nous dire comment vous êtes-vous rencontrées ? 

 

Delphine Luginbuhl : 

 

Delphine Luginbuhl et Aurélie PennelNous nous sommes rencontrées dans le service marketing d’une grande entreprise. On travaillait sur différents projets mais on s’est très vite bien entendues, puis nous sommes devenues amies.

Et on s’est rendu compte que nos collègues, les personnes avec qui on avait des interactions, soulignaient que c’était super agréable de travailler avec nous parce que l’on restait toujours constructives et positives. On affrontait également les difficultés en cherchant des solutions, sans se plaindre.

Ce qui nous a lancé dans nos recherches ce sont des feedbacks comme « en même temps pour toi c’est facile parce que tu es naturellement optimiste ».

On s’est dit « naturellement optimiste» ? Je ne suis pas si sûre de ça.

Du coup, nous avons creusé le sujet en s’intéressant de très près à la psychologie positive. Ce qui nous a confortées que, définitivement, l’optimisme relève plus d’une question de posture. On peut tous le cultiver, faire ce choix.

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur vos inspirations et vos sources pour étayer les avantages de la posture optimiste ?


Aurélie Pennel :

 

D’une part, notre ancrage terrain/entreprise est une connexion importante à nos yeux. Nous avons une vision concrète de ce qui se passe en entreprise et notre expérience du management d’équipes est une véritable source d’inspiration. 

D’autre part, nos expériences en tant que coach, complétées par les études en psychologie de Delphine, nous légitiment.


Delphine Luginbuhl :

 

Nous nous sommes beaucoup documentées sur la psychologie positive, fondée par Martin Seligman, ainsi que sur des études inhérentes et de nombreux ouvrages. Par exemple concernant la neuroscience : toutes nos affirmations sont fondées sur des travaux scientifiques. 

Lors de nos conférences, nous apportons notre touche personnelle dans la façon de diffuser ces travaux et non notre avis.

Aussi, en 2018, nous avons publié un ouvrage «Cultiver l’optimisme : booster ses émotions positives et planter les graines du bonheur», aux éditions Eyrolles ; qui va être réédité courant 2023.

 

Super ! Je me demande si le contenu de votre livre demande des ajustements liés aux actualités récentes comme le Covid ?



Non, les clefs que nous donnons sont toujours valables en 2023 et nous ne cherchons pas à faire un « coup marketing » en surfant sur la crise Covid.

 

Est-ce que votre vision et votre démonstration scientifique est audible par tous les publics, je pense notamment au secteur médical, le personnel soignant étant particulièrement en souffrance?

 

Aurélie Pennel :

 

Il faut savoir que plus tu es mal, plus tu as besoin d’optimisme.
C’est justement lorsqu’on n’est pas bien, que la vie est dure, qu’on vit un drame, que l’on a le plus besoin d’avoir des clefs pour aller mieux.

J’entends aussi dans votre question celle de notre impact sur les différents publics. Que nous intervenions auprès de chauffeurs routiers ou de cadres dirigeants, nous avons la même satisfaction client. L’optimisme est un sujet qui parle à tout le monde.

 

Delphine Luginbuhl :

 

Ce qui est important c’est : pourquoi le sujet est adapté à des publics variés ?

Nous apportons du fond, des exemples, de la mise en pratique, de l’humour. Tout ceci correspond à des actions qui fonctionnent vraiment.

Ce ne sont pas de simples « petites astuces » qui ne fonctionnent que pour des personnes avec des vies en or et des problèmes minimes.

Notre volonté c’est de valoriser les choses qui fonctionnent également dans les moments vraiment difficiles.

 

Est-ce que vous pensez ou constatez, qu’il y a des limites à la mise en œuvre de la psychologie positive ? 

 


Delphine Luginbuhl : 

 

Tout dépend de quoi on parle. Ce n’est pas parce que l’on est hyper fort en optimisme que l’on n’a jamais de problème et que tout marche pour nous dans la vie !
Donc je dirais que les limites, ce sont les limites du réel : dans la vie on ne choisit pas toujours ce qui nous arrive, mais la seule chose que l’on est toujours libre de choisir c’est la manière dont on décide d’y réagir. 


Une question que l’on nous pose souvent tourne autour de l’impact des autres. 

C’est-à-dire : « moi je veux bien être optimiste, mais dans mon équipe tout le monde est pessimiste, comment vais-je faire ? Je ne vais pas y arriver tout seul ! ».

On aime bien questionner quand quelqu’un amène cela parce que l’on trouve que ce n’est quand même « pas de bol » quelqu’un qui trouve que lui est optimiste et que tous les gens autour sont pessimistes…On se demande parfois si cette personne est aussi optimiste qu’elle le pense.

C’est néanmoins l’occasion de rappeler que l’on ne peut pas changer les autres de force.

Si j’ai un proche qui est super pessimiste, j’ai beau lui offrir le super livre qu’on a écrit avec Aurélie et lui dire qu’il doit lire 50 pages tous les soirs, ce n’est pas pour cela qu’il va devenir super optimiste du jour au lendemain 😊

C’est seulement s’il a envie de changer qu’il changera. C’est une limite très importante et c’est un état de fait dont il faut avoir conscience.

 

Quelle a été l’intervention avec le plus de challenge ? Est-ce que c’est celle du TED-X – qui est canon d’ailleurs – ?

 

Delphine Luginbuhl :

 

Oui je confirme que c’était très challengeant ! Tout d’abord car le format de 18 minutes est très exigeant et ensuite parce qu’on avait 1 000 experts-comptables devant nous…1 000 personnes, ça n’est pas rien !

Retrouvez l’intervention en cliquant ici.

 

Quel est votre meilleur souvenir en tant que conférencières ?

 

Delphine Luginbuhl :

 

Il y en a tellement ! On a beaucoup de fous-rires ! Comme on intervient à deux, c’est enthousiasmant !

 

Aurélie Pennel :

 

A chaque fois Delphine me fait tellement rire, elle a un tel humour, un vrai talent.

Je me rappelle qu’un jour elle parlait du nombre de dépressifs dans le monde. Et devant nous, il y avait un homme qui baissait la tête et là elle dit : « Ah ben tiens, un de plus ! »

Tout le monde a ri ! C’était tellement spontané, ça fait partie de mes meilleurs souvenirs.

 


Delphine Luginbuhl :

 

Un des meilleurs moments, qui est arrivé encore récemment, se passe sur la partie questions-réponses. La première personne à prendre la parole nous dit : « moi je ne voulais pas poser de question, juste vous remercier ».

C’est vraiment un effet « waouh » pour Aurélie et moi. C’est pour cela qu’on fait ce métier : pour apporter quelque chose aux gens.  

 

Aurélie Pennel : 

 

Oui j’adore aussi, et je pense aussi à ce type de feedback : « vous m’avez fait un bien fou ! Comment puis-je aller plus loin et continuer à travailler sur l’optimisme dans mon entreprise ? ». Le bonheur !

 

Mon oreillette me dit que vous développez depuis peu une intervention sur l’éco-anxiété, pouvez-vous nous faire le pitch ?

 

L’écologie est évidemment un sujet d’actualité, qui génère de l’anxiété ou du désintérêt.

Nous réagissons tous différemment par rapport à l’écologie, et souvent cela empêche l’action :

  • Soit je me sens vraiment trop petit pour agir : « ça ne sert à rien »
  • Soit j’ai trop peur et je n’y vais pas : « de toutes façons tout est foutu »
  • Cela peut être le déni : «on va bien avoir une révolution technologique qui va sauver la planète »
  • Soit je ne suis pas prêt à renoncer à « mon petit confort ».

Ce que l’on perçoit très fortement c’est : « Cela ne sert à rien de participer à mon niveau, c’est trop tard et tout seul je ne peux rien faire ».

Face à tout cela, il n’y a qu’une seule réponse : agir et, autant que possible, trouver de la joie dans chaque action.

 

Et comment transmettez-vous ces messages en conférence ?

 

Dans notre conférence ou en atelier, nous donnons des solutions et des exemples très concrets pour trouver des leviers d’action pour agir pour la planète. Bref, faire bouger les lignes ! 

Parce que plus les gens sont éveillés sur le sujet de l’écologie, plus ils parlent de leurs actions au quotidien (même toute petite, comme remplacer son gel douche par du savon),  plus ils importent cela dans l’entreprise.

Les principales clefs sont :

  • Apprendre à gérer ses émotions, 
  • S’informer pour réduire la part d’incertitude, 
  • Se libérer de ses biais de conformité.

 

Cela passe aussi par le fait de rendre le changement ludique, proposer des plans d’actions en entreprise en utilisant les ressorts du gaming. C’est toujours plus facile de changer quand on y trouve de la joie.

Nous traitons chacun de ces items dans notre conférence, avec des outils ludiques et très interactifs. 

Nous sommes à votre disposition pour avancer ensemble et vous mettre dans les meilleures conditions pour sauter le pas ! 

 

Vous souhaitez faire participer les collaborateurs de votre entreprise à une conférence ou visioconférence animée par Delphine Luginbuhl et Aurélie Pennel ou d’autres conférenciers professionnels ? Appelez-nous au 01.84.60.40.72 ou cliquez ici.

À propos :

StartnPlay est l’interlocuteur privilégié des entreprises et des agences recherchant des conférenciers professionnels et des célébrités sportives à associer à leur action de communication (événement d’entreprise, relations publiques & celebrity marketing) et souhaitant optimiser la performance de leur opération.

A découvrir également

  • HANDICAP, MOTIVATION : VISIOCONFÉRENCES D’AXEL ALLETRU

    Axel Alletru, conférencier sportif et expert en dépassement de soi Axel Allétru est un sportif français professionnel et conférencier. Dès son enfance, [...]

    Lire la suite

    Catégories : Visioconférence
  • Comment se former à distance grâce à la visioconférence ?

    Se former à distance est devenu extrêmement accessible depuis la démocratisation de la visioconférence à grande échelle. Devenue incontournable depuis la [...]

    Lire la suite

    Catégories : Visioconférence
  • Rugby & Leadership féminin : découvrez Lenaïg Corson

    Le rugby, souvent considéré comme un bastion masculin, est devenu un terrain d'expression puissant pour les femmes qui défient les normes [...]

Aller en haut