Serge Orru

 

Biographie

Serge Orru

 

Serge Orru est une personnalité engagée, à la fois militant écologiste et chroniqueur.

Bien avant son parcours écologiste, Serge travaille dans le secteur du tourisme. A la tête de plus de 20 hôtels et villages de vacances et plus de 1000 employés en France, Serge manage avec brio ses équipes jusqu’à dégager un chiffre d’affaire de 100 millions d’euros.

Serge crée ensuite le Festival du Vent en 1992 : un événement innovant reliant l’art, la science, le sport, le droit humain, le développement durable et les nouvelles technologies autour et sur l’écologie. Aujourd’hui parrainé par Isabelle Autissier et Yann Arthus Bertrand, ce festival reste inoubliable car il confronte réflexion, diversité, arts, idées, aventure et humour dans une pensée pluraliste.

En amoureux de la nature, Serge est à l’initiative de la campagne « Halte aux sacs plastique » aux cotés d’Anne Hidalgo, qui a permit la baisse significative des sacs à usage unique en France et l’arrêt total en Corse en 2003. Une réussite puisqu’on dénombre 20 milliards de sacs plastique en 2003 contre moins d’1 milliard en 2012.

Il poursuit ses actions en 2007 avec la campagne « Oui au papier recyclé« , « Sème pas tes piles » ainsi qu’un appel à l’actions contre les mégots abandonnés en 2012. 

Toujours soucieux de son environnement, il a également pris de nombreuses initiatives lors de ses fonctions à la WWF telles que :  Earth Hour (1 heure pour la planète), la création du réseau social Planète Attitude et une campagne sur 3 ans « Oui au bio dans ma cantine« . Aux côtés d’autres ONG, il crée même l’Alliance pour la Planète en 2006.

Depuis, Serge travaille à la Mairie de Paris et intervient en entreprise en tant que conférencier professionnel sur les thèmes qui lui sont chers : environnement, développement durable, économie légère, économie du moindre impact etc…

 

Palmarès de Serge Orru

 

Parcours et distinctions :

 

  • Président du Conseil de l’Académie du Climat – depuis janvier 2021
  • Fondateur et Président de la société OnYvA – depuis juillet 2020
    Conseil en économie légère.
  • Conseiller auprès de la Maire de Paris – d’avril 2014 à juin 2020
    (En charge du Climat, du développement durable, de l’économie circulaire)
  • Officier de la légion d’honneur – 2018
  • Vice-président du Conseil de l’Air – de 2010 à 2015
  • Facilitateur de la Conférence Environnementale sur l’Economie circulaire –
    organisée par le Gouvernement en 2013
  • Membre du conseil de la fondation GoodPlanet – depuis 2009
  • Directeur général du WWF France – de juillet 2006 à janvier 2013
  • Conseiller économique sociale et culturel au Conseil économique de Corse
    (personnalité qualifiée) – de 2000 à 2005
  • Chevalier de l’ordre national du mérite – 2000

 

Autres fonctions :

 

  • Concepteur-Directeur de l’action « Du jetable au durable » – 2004
  • Campagne de sensibilisation sur la problématique du jetable avec O2 France pour le World Wild Fund (WWF).
  • Directeur territorial et Chef de projet du Festival de l’OH! – 2000/2001. Evénement consacré aux enjeux mondiaux de l’eau, sur la Seine et la Marne avec pour thème « L’eau, la vie, l’étonnement ».
  • Direction Générale Sodistour / Touristra – de 1985 à 1996
  • Direction de structures touristiques Tourisme et Travail – de 1974 à 1985
  • Manager de la chanteuse Maurane de 1986 à 1998.

 

Réalisations et ouvrages :

 

  • Auteur du livre « Pierre Rabhi, le Fertile » paru au éditions Textuel (2011)
  • Co-auteur de « Et nous vivons des jours heureux » (Actes Sud) (2016)
  • Réalisateur de « Lettre de Porto Alegre » 52’ pour France 3 (2002) co-réalisé avec Eric Guéret et Marco
    xBiancarelli
  • Réalisateur de « Liberté, Egalité selon Fidel » 52’ co-réalisé avec Patrice Barrat – Agence Gamma (1986).
  • Assistant sur le film « Nous nous sommes tant aimés à Santiago » avec Oscar Castro – Agence Interscoop,
    xFrédéric Laffont et Pierre Barouh (1988)
  • « Manoë » de Marc de Hollogne, Palais des Glaces, Paris
  • « Le Kabaret de la Dernière chance » d’Oscar Castro et Pierre Barouh – Théâtre Aleph/ Le Bataclan à Paris