Mehdi Baala

Biographie

Mehdi Baala est un ancien athlète français, spécialiste des courses de demi-fond. Il a été double champion d’Europe du 1 500m, il a également été vice-champion du monde, et médaillé de bronze des Jeux Olympiques de 2008.

Il est l’actuel détenteur des records de France du 1 000m et du 1 500m.

Jeune athlète prometteur

Mehdi Baala décroche son premier titre de champion de France en 1995 dans la catégorie cadets, puis junior en 1996 et termine 3ème des Championnats d’Europe espoirs en 1999.

Il se fait rapidement une notoriété auprès du grand public et des médias de par ses qualités et ses performances. C’est lors des Jeux Olympiques de Sidney que se carrière explose. À seulement 22 ans, il décroche une 4ème place sur 1 500m.

En 2002, il remporte son premier titre lors des championnats d’Europe d’athlétisme. L’année suivante, lors des Championnats du monde d’athlétisme 2003 de Paris, il devient vice-champion du monde du 1 500m.

Ascension freinée

Lors de la saison 2004 il est l’un des favoris du titre Olympique, malheureusement il se fait une entorse à une cheville et déclare forfait pour la compétition. En 2005  il échoue en demi-finale du 1 500m et ne prend que la 6ème place du 800m.

Second souffle

2006 sonne l’année du renouveau pour l’athlète français qui semble plus libéré et sujet à moins de pression. Pour preuve son second titre européen de suite où il survole ses adversaires de façon remarquable.

En août 2007, il est sélectionné en équipe de France aux Championnats du monde d’athlétisme pour les mondiaux d’Osaka. Malheureusement il est disqualifié de la demi-finale du 1 500m pour avoir bousculé des adversaires.

En août 2008, il se qualifie pour la finale du 1 500m aux Jeux Olympiques de Pékin, ou il termina à la 4ème place. Cependant le vainqueur étant contrôlé positif, Mehdi Baala récupèrera la médaille de bronze.

Il déclarera : « Justice est enfin rendue. Je me suis battu jusqu’au bout et cela paye aujourd’hui. Après tout, ce fut un mal pour un bien. Si j’avais gagné la médaille à Pékin, j’aurais peut-être baissé les bras, et l’échec que j’ai vécu sur place m’a motivé pour continuer. »

L’après carrière

Depuis 2012, le français ne se dit plus « athlète à 100% », il a un rôle d’ambassadeur auprès de la FFA (Fédération Française d’Athlétisme). Mehdi Baala a également été consultant sur la chaîne beIN Sport dans l’émission Destination Athlé et a commenté les meetings d’athlétisme sur cette même chaîne. Il est également gérant de trois magasins de sport.

Fin 2014, il a rejoint le club d’athlétisme SCO (Sainte Marguerite à Marseille), sa mission est de détecter les futurs talents afin de leur donner les moyens de réussir. En , il fut nommé directeur de la performance des équipes de France d’athlétisme.