Ludovic Giuly

Biographie

Jeunesse et formation

Dès son plus jeune âge, il est baigné dans le monde du ballon rond. Son père, Dominique Giuly, était un ancien gardien de but qui fut brièvement professionnel. Il fait ses débuts dans le club local de Chasselay en 1981. En 1987, il entre au centre de formation de l’Olympique lyonnais. En 1994, il remporte la Coupe Gambardella avec le club rhodanien.

Début professionnel 

En 1995, à peine majeur, Ludovic Giuly débute sa carrière professionnelle avec l’Olympique lyonnais. Lors de la saison suivante, il s’impose comme titulaire et inscrit 4 buts en 36 matchs. La saison 1996-1997, celui que l’on surnomme « le lutin magique », en référence à sa petite taille et à sa vivacité, finit la saison avec 16 buts à son compteur pour 37 matchs disputés.

L’ascension à l’AS Monaco 

En janvier 1998, Ludovic Giuly rejoint l’AS Monaco pour un contrat de 4 ans et demi. Il devient rapidement un élément clé du jeu monégasque, il deviendra un un joueur majeur du titre de champion de France (remporté lors de la saison 1999/2000). Ces prestations lui ouvriront les portes de l’équipe de France.

La saison 2002/2003 est celle de son ascension, auteur de buts spectaculaires avec 11 buts en 36 matchs. Il est l’un des grands artisans du retour de Monaco aux premières places du championnat. Il remportera la même année la Coupe de la Ligue. Ludovic Giuly confirme la saison suivante avec leur épopée européenne qui s’achève en finale de la Ligue des Champions.

Son apogée au FC Barcelone

La saison suivante l’international français s’engage avec le FC Barcelone. Sous le maillot Blaugrana, il participe à la conquête du titre de champion d’Espagne. Malgré une série de blessures, l’ex-Monégasque s’affirme comme un titulaire dès sa première saison, inscrivant 11 buts en 29 matchs.

La saison suivante, surnommé« el raton », doit faire face à une concurrence accrue dans son secteur de jeu. Celui-ci reste régulier et décisif, notamment lors de la demie-finale de la Ligue des champions, permettant à l’équipe catalane de se qualifier pour la finale contre Arsenal. Son équipe gagnera la finale et décrochera le doublé avec le titre de champion d’Espagne.

Retour en France

Ludovic Giuly retrouve le championnat de France lors de la saison 2007/2008 en signant un contrat de trois au Paris Saint-Germain. Il jouera près de 125 matchs pour 19 réalisations. C’est trois saisons seront marqués par un titre de coupe de France en 2010.

Fin professionnelle

En 2011 Ludovic Giuly fait son retour à l’AS Monaco, cette fois-ci en ligue 2 avec pour objectif de retrouver l’élite du football français. Freiner par des blessures le « lutin magique » n’est pas conservé par le club lors de la saison suivante. Il va tenter de rebondir en Bretagne, au FC Lorient, pour un contrat d’un an. Il terminera sa carrière professionnelle en mai 2013 au cours de son 401ème match en Ligue 1 avant de finir dans son club natal,  Monts d’Or Azergues Foot. Lors de l’été 2016, il s’engage pour un dernier défi avec l’équipe amateur de l’AS Monaco qui évolue en régionale.

Parcours en équipe de France

Ludovic Giuly connaitra l’équipe de France durant cinq ans (2000-2005). Il disputera sa première sélection en mars 2000. Il connaitra quelques pépins physiques, avant de regoûter à Clairefontaine en 2003 et de décrocher la coupe des Confédérations. Par la suite il rechutera et manquera notamment l’Euro 2004. Le sélectionneur de l’époque, Raymond Domenech, ne le convoquera pas pour la coupe du monde 2006 malgré ses performances avec le FC Barcelone. Ludovic Giuly disputera sa dernière sélection en 2005. Il aura joué au total 17 rencontres pour 3 buts inscrits.