Alain Prost

Catégories : ,
Étiquette :

Biographie

Alain Prost, « Le Professeur »

Alain Prost est un ancien pilote automobile français de Formule 1. Celui qu’on surnomme « Le professeur »est considéré comme l’un des plus grands pilotes de l’histoire de sport automobile.

D’abord pilote de karting, de Formule 3000 puis de Formule 1, Alain Prost est engagé dès 1979/1980 comme pilote professionnel chez l’écurie McLaren. Très rapidement il devient un pilote prometteur, il s’impose vite parmi ses rivaux et il rejoint donc l’écurie française Renault ou il remporte sa première victoire en 1981 lors du Grand Prix de France.

En 1983 Alain Prost fait son retour chez l’écurie McLaren. C’est alors le début d’une fructueuse collaboration avec 3 titres de Champion du Monde (1985, 1986 et 1989) pour le pilote, et d’une rivalité légendaire avec son coéquipier brésilien Ayrton Senna.

En 1990 Alain Prost rejoint l’écurie Ferrari, l’affrontement entre les deux ex-coéquipiers se poursuit, et le brésilien prend sa revanche l’année suivante en raflant le titre de Champion du Monde. Cette défaite éloigne l’automobiliste français des circuits de courses pendant un an. Une année durant laquelle il a fait des apparitions à la télévision comme consultant sportif pour TF1.

En 1993, il réalise un retour brillant au sein de l’écurie Williams-Renault et décroche son quatrième titre de Cham­pion du Monde, avant d’annon­cer qu’il met un terme à sa carrière sportive.

Alain Prost possède le plus beau palmarès français de Formule 1 :

  • 199 départs entre 1980 et 1993
  • Quadruple champion du monde 1985, 1986, 1989 et 1993,
  • 106 podiums en Grands Prix de Formule 1
  • 51 victoires en Grands Prix de Formule 1

Après sa carrière le sportif automobile a repris son poste de consul­tant pour la chaîne TF1 puis devient ensuite conseiller tech­nique pour l’écurie McLa­ren en 1996.

En 1997, il rachète l’écurie Ligier pour créer l’écurie Prost Grand Prix avec le pilote Olivier Panis, puis Jean Alesi en 2000. Mais l’aven­ture est un échec, faute de finan­ce­ment.

A partir de 2003, Alain Prost revient à la compé­ti­tion avec le Trophée Andros. Depuis, il conti­nue de commen­ter les grands rendez-vous de Formule 1, à la radio sur Europe 1 en 2009, à la télé­vi­sion sur Canal+ en 2014.