Dans Conférencier Sportif, Conférenciers professionnels, Intervenant sportif

Interview de Fabien Pelous : conférencier sportif

 

Partie 1 : Présentation et activités exercées

 

Tout d’abord, pouvez-vous nous présenter rapidement, votre passé sportif et vos activités  actuelles ?  

 

Interview de Fabien PelousConcernant mon passé sportif, je suis un ancien joueur de rugby, j’ai débuté en 1995 et terminé  ma carrière en 2009. Pendant cette période, je jouais principalement pour le Stade Toulousain,  avec lequel j’ai gagné 3 titres de champion de France et 2 coupes d’Europe. En parallèle j’ai eu la  chance d’avoir une carrière internationale qui m’a mené à 118 sélections, 4 grands chelems et  une finale de Coupe du Monde.  

A la fin de ma carrière, je me suis essayé au coaching avec l’équipe de France des moins de 20  ans pendant 5 ans. J’ai touché aussi au commentaire télé et enfin j’ai terminé mon expérience  avec le rugby professionnel en tant que manager directeur sportif au stade Toulousain pendant 3  ans. 

 

Vous êtes un sportif de haut niveau à la reconversion multitâche. Vous êtes entraîneur,  acteur entrepreneur et conférencier. Pouvez-vous me dire quel est le point commun qui  relie toutes ces activités ?  

 

Le point commun, c’est faire les choses ensemble parce que je fais rien seul à part conférencier  quand je suis seul sur scène. Le travail d’équipe c’est ce qui lie en tous points mes engagements  et tout ce que je fais. 

 

Partie 2 : Parallèle entre le monde du sport et de l’entreprise

 

Comment vous-êtes vous dirigé vers le métier de conférencier ? 

 

Au départ, je ne me destinais pas du tout à ça, dans la mesure où je ne voyais pas en quoi ce que  j’avais vécu pouvait être valorisable auprès des entreprises. Dans un premier temps, ça a été une  demande de quelques chefs d’entreprise puis je me suis pris au jeu en adaptant mon discours. Quand on fait appel à un athlète de sport collectif, c’est généralement pour parler de cohésion. De plus, je reflète une image symbolique de mon sport, puisque j’ai été capitaine durant toute ma  carrière.  

 

Vous avez donc eu l’opportunité de partager votre expérience, quelles sont les thématiques  que vous abordez ?  

Je parle beaucoup de la notion du collectif. Selon moi, les leviers pour créer, développer ou  maintenir l’esprit d’équipe c’est le rôle et l’investissement de chacun pour sa réussite. C’est  quelque chose difficile à appréhender pour les entreprises. Le capitaine est celui qui va pousser  l’équipe justement pour atteindre cette performance collective par l’effort individuel.  

 

Je suppose qu’en qualité de conférencier vous avez affaire à des publics totalement différents, comment l’appréhendez-vous ? 

 

Si au départ je n’avais pas vraiment conscience de ce que je pouvais leur apporter, aujourd’hui je  rencontre le public et avec des mots différents je raconte mon quotidien, mon expérience et je  leur offre un autre angle de vue, je parle beaucoup de management de proximité. 

 

Avec ce palmarès prestigieux, comment vous adaptez vos victoires de sportif au  management en entreprise ?  

 

Je l’adapte en fonction de ce qui est transposable. Je m’appuie beaucoup sur les principes.  L’engagement physique sur le terrain au rugby se traduit en entreprise par l’engagement  intellectuel en termes de travail. Ce sont les mêmes ressorts qui s’expriment différemment.

 

Au final manager une équipe, former une équipe, ça revient aussi à manager une entreprise.  Comment définiriez-vous un bon leadership ?  

 

Il y a mille façons d’être un leader avec chacun sa personnalité propre et ses expériences mais il y  a des principes immuables. Le premier c’est le principe d’exemplarité. Quand la situation est  difficile le leader doit montrer l’exemple, prendre le drapeau et le placer à deux mètres en avant  pour montrer la direction à prendre pour que le collectif l’emporte. 

Le second principe c’est l’accompagnement à travers la confiance que l’on donne. Quand on est  leader, on est aussi celui qui va transmettre la confiance aux autres. C’est un petit mot, un regard,  une tape sur l’épaule, la confiance c’est une construction au quotidien.  

 

En 2017 vous avez été récompensé au rugby All of Fame, il met à l’honneur ceux qui  transmettent les valeurs du rugby. Quelle est la valeur que vous soutenez le plus ?  

 

Je crois que c’est la solidarité. Dans un match, l’équipe la plus solidaire, c’est celle qui gagne à la  fin. La solidarité, c’est un moteur de la performance. Dans l’entreprise, il y a plein de fonctions  différentes qui vont de la production à la commercialisation comme il y a des physiques différents  dans une équipe et des rôles différents. Celui qui marque un essai a un égo différent de celui qui  récupère le ballon au sein de la mêlée. Le capitaine doit coordonner et le manager doit gérer  plusieurs profils différents, réussir à les placer sur des tâches différentes selon les qualités et les  défauts de chacun. Il doit mettre les bonnes personnes aux bons endroits déceler les qualités. 

 

 

En parlant de qualités, je sais que vous êtes un sportif engagé, vous soutenez beaucoup  d’associations et des programmes en direction des jeunes. Quel conseil donneriez-vous à  un jeune qui débute ? 

 

C’est difficile de donner un conseil utile mais celui que je donnerais est d’être passionné quel que  soit son rêve ou son domaine. Il ne faut pas s’arrêter aux échecs et se donner les moyens de  réussir. La passion c’est le moteur pour réussir. 

On est acteur de sa vie.

 

Vous souhaitez faire participer les collaborateurs de votre entreprise à une conférence ou visioconférence animée et dirigée par des conférenciers professionnels ? Appelez-nous au 01.84.60.40.72 ou cliquez ici.

 

À propos :

StartnPlay est l’interlocuteur privilégié des entreprises et des agences recherchant des conférenciers professionnels et des célébrités sportives à associer à leur action de communication (événement d’entreprise, relations publiques & celebrity marketing) et souhaitant optimiser la performance de leur opération.

Articles Récents