Dans Conférencier Sportif

Interview du conférencier sportif Yannick Agnel

Nous avons réalisé une interview du conférencier sportif Yannick Agnel, grand acteur de la victoire du relais 4x100m lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012. Yannick Agnel a accepté de répondre à nos questions pour en savoir plus sur son parcours sportif et ses interventions en tant que conférencier sportif. Le double champion olympique souhaite mettre à profit ses expériences sportives lors d’interventions en entreprise.

Conférencier sportif yannick agnel

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ? Votre passé sportif, vos activités aujourd’hui ?

Je m’appelle Yannick Agnel, je suis né en 1992 du côté de Nîmes, au sein une famille très sportive. J’ai débuté par le judo puis le foot, le tennis et la natation. À l’âge de 8 ans quand je regardais à la télévision les Jeux Olympiques de Sidney ça a été un déclic pour moi. La natation s’est révélée être une véritable passion. Je me suis focalisé sur ce sport, mes performances ont été exponentielles, je me suis entrainé avec beaucoup de sérieux et de rigueur. J’ai aussi eu beaucoup de chances. Petit à petit j’ai été champion régional, champion national, champion d’Europe, champion du monde et champion Olympique.

Le succès est arrivé rapidement, puisqu’en 2012, à seulement 20 ans, j’ai été champion Olympique. Ces années en tant que sportif de haut niveau m’ont formé un caractère, un mode de vie. Cette victoire aux Jeux Olympiques en 2012 sur le relais 4X100m fut une chance inouïe de marquer mon sport et faire vibrer les français. C’est un moment qui a fait partie du cœur et de l’esprit de tous les français. De 2004 (avec le titre de Laure Manaudou) jusqu’à 2015/2016 on a eu une génération dorée (staff, entraineurs, nageurs).

Je suis passé un peu par toutes les étapes d’une carrière d’un sportif (le succès, les échecs, des étapes un peu plus difficiles…) qui font qu’aujourd’hui dans ma carrière d’après sportif, je peux m’en servir pour aider les personnes et transmettre mon expérience.

Pourquoi avoir choisi de faire une retraite anticipée sur votre carrière sportive ?

Pour plusieurs raisons, la première étant que même si j’ai arrêté relativement tôt à 24 ans (après les Jeux Olympiques de Rio). J’ai passé près de 10 ans en Équipe de France ou j’ai pu remporter plusieurs titres, et il était temps selon moi de me tourner vers de nouveaux projets. La deuxième raison est que je ne voulais pas seulement rester sur le domaine de la natation, ne pas rester enfermer dans un seul environnement. Je voulais pouvoir arrêter suffisamment tôt pour avoir l’opportunité d’explorer d’autres univers et m’épanouir dans d’autres projets.

À l’avenir, d’éventuels projets en relation avec la natation pourraient être possible pour vous ?

Ça fait maintenant 3 ans et demi que j’ai mis un terme à ma carrière sportive. Mais ce n’est pas pour autant que je reste loin des bassins, c’est toujours un immense plaisir de revoir mes camarades. Je reste toujours en contact avec la natation mais avec un certain recul.

Aujourd’hui je suis focalisé sur divers projets, notamment en tant que consultant pour France Télévisions. Ça me permet de garder contact avec mon entourage de la natation. Également avec mon agent nous avons monté une initiative qui s’appelle « Nageurs et citoyens » avec pour objectif d’apprendre à nager aux enfants situés dans des quartiers défavorisés. Donc d’une façon ou d’une autre je reste quand même dans le giron de la natation, je le fais par plaisir et parce que je considère qu’il y a des projets à mener.

Après votre carrière pourquoi avez-vous choisi de faire des conférences, des interventions en entreprise ?

Même si la natation reste un sport individuel, on a une équipe (staff technique/médical, entraineur, nageurs…) qui est tout autour de nous, avec qui on partage tout. Et donc pour moi ce n’est pas véritablement un sport individuel.

Quand j’ai mis un terme à ma carrière sportive, mon premier ressenti était de vouloir partager mes expériences et en l’occurrence intervenir auprès de personnes du milieu de l’entreprise. De mon point de vue je trouvais cela très enrichissant, il y a un échange et une transmission de connaissances entre le monde de l’entreprise et le sport de haut niveau dont parfois les individus ne prennent pas forcément conscience. Je trouve très pertinent de pouvoir créer « des ponts » entre nos milieux d’activités.

C’est ce qui m’a poussé à vouloir intervenir auprès des entreprises.

Quels sont vos domaines d’interventions ? 

Je n’ai pas forcément de thématiques à proprement parler, je suis capable de faire un monologue, un discours préparé. Mais la réalité selon moi, c’est beaucoup plus enrichissant de pouvoir échanger avec les participants sur l’inspiration de l’entreprise, du séminaire, plutôt qu’un monologue qui peut parfois être trop éloigné des attentes.

Sous quel format faites-vous des interventions ? En solo/duo ? Format questions/réponses ?

Je suis capable d’avoir toutes les formes de discours, d’interventions. Mais ce que je préfère c’est le dialogue, l’échange, qui selon moi sont toujours plus chaleureux et enrichissants.

À quelle fréquence réalisez-vous des conférences ? 

Aujourd’hui je réalise fréquemment des interventions. J’ai envie d’aller aux contacts des collaborateurs des entreprises, de connaître leurs quotidiens, leurs problématiques.

Parmi vos interventions avez-vous des préférences en termes de cibles ou d’entreprises pour vos interventions ?

J’ai pu exercer dans diverses entreprises de divers domaines d’activités. Je n’ai pas de préférences, je suis adepte des interventions de 30 à 300 personnes. Peu importe l’entreprise, pour moi l’important reste le rapport humain et l’échange.

Si ce n’est pas confidentiel, pour quelles entreprises avez-vous réalisé des conférences ? 

J’ai déjà réalisé des interventions pour des entreprises comme Century 21, La Poste, Nivea… Des entreprises du secteur de l’événementiel, du transport, du sport et de la santé… Mes interventions se sont adressées à des secteurs divers et variés pour la bonne raison que l’on peut parler de tout grâce au sport.

Pourquoi avez-vous choisi de vous impliquer dans l’esport ?

J’ai toujours été fan des jeux vidéos, j’ai débuté cette passion sur la console Megadrive. Également, depuis quelques années, je suis l’évolution de l’esport via les plateformes de streaming.

Il y a quelques temps je suis rentré en contact avec Romain Sombré de MCES (club de esport). Toute suite nous avons trouvé un terrain d’entente avec un projet attractif et novateur. L’objectif était de joindre l’expertise du sport et du esport de haut niveau au service des joueurs sur une plateforme professionnelle et sur un niveau également académique, qui ferait un peu office de club local et à la fois qui va glaner des trophées mondiaux sur différents jeux.

C’est un beau projet qui aujourd’hui se pérennise. Mon rôle au sein de cette structure est celui de directeur sportif. Je suis en charge de mettre en place toute la méthodologie (réactivité, préparation physique, médicale, nutritionnelle, psychologique, esprit d’équipe…) également le suivi des joueurs. D’être la courroie de transmission entre les acteurs de MCES.

Quels sont les projets à venir pour vous et ce club ?

Pour le moment MCES a un niveau national, européen voir international sur plusieurs jeux. L’objectif pour nous va être d’arriver sur la scène internationale sur chaque jeu et viser les titres européens et mondiaux.

Est-ce que vous avez un dernier mot pour clôturer cet entretien ?

Depuis tout petit, j’ai une phrase qui me suit : « La pression c’est ce qui transforme le charbon en diamant ». Cette phrase n’est pas de moi mais elle me correspond. La deuxième phrase c’est une phrase de Montesquieu : « La gravité est le bonheur des imbéciles ». Je considère que les moments ou ça fonctionne c’est quand on est en phase avec soi-même.

 

Vous souhaitez faire intervenir le conférencier sportif Yannick Agnel pour votre séminaire, conférence ou team building ? Appelez-nous au 01 84 60 40 72 ou cliquez ici.

À propos :

StartnPlay est l’interlocuteur privilégié des entreprises et des agences recherchant un conferencier sportif à associer à leur action de communication (événement d’entreprise, relations publiques & celebrity marketing) et souhaitant optimiser la performance de leur opération.

Articles Récents