Bernard Laporte

Catégorie :
Étiquettes : ,

Biographie

Grand passionné de rugby & de management, Bernard Laporte a exercé durant 8 ans la position de sélectionneur de l’équipe de France de Rugby. Avec 4 victoires aux Tournois des Six Nations dont 2 Grands Chelems, Bernard Laporte a largement contribué aux performances de l’équipe de France dans les années 2000. Bernard a aussi été le coach du Stade-Français et du RC Toulon avec qui il gagna de nombreux trophées. Son audace lui a permis de devenir secrétaire d’État chargé des Sports en 2007 et de se présenter à la présidence de la fédération française de rugby en 2017.

Élu en décembre 2016 président de la fédération française de rugby, il souhaite désormais mettre sa passion, sa connaissance du rugby et ses qualités managériales au service du développement du rugby français. Grâce à son parcours de manager et de dirigeant couronné de réussite, il exerce également une activité de conférencier sportif où il intervient sur la nécessité de l’esprit d’équipe, la fierté d’appartenance, l’audace et la performance collective auprès des entreprises.

Le rugby, première passion

Sa carrière dans le monde de l’ovalie a démarré par le club de Gaillac en 1981 où il évoluait au poste de demi de mêlée. Quelques années plus tard, il rejoint Vincent Moscato, Serge Simon et Philippe Gimbert au club de Bègles-Bordeaux et ils forment la fameuse première ligne surnommée « les Rapetou ». Ils gagnèrent le championnat de France en 1991, deux ans avant que Bernard Laporte décidât de mettre un terme à sa carrière pour en démarrer une nouvelle, celle d’entraineur.

Après avoir fait ses armes au Stade bordelais université club, il arriva au Stade-Français en 1995 pour prendre les commandes de l’équipe, positionnée alors en troisième division. En constante progression, il gravit chaque année un échelon de plus vers le haut niveau du rugby français. Une année seulement après avoir accédé au Top 14, Bernard Laporte remporte le championnat et arrive en demi-finale de la Coupe d’Europe. L’année suivante, il remporta cette fois-ci la Coupe de France. Grâce au soutien financier de Max Guazzini, il a pu convaincre des joueurs de talent comme Serge Simon et Philippe Gimbert, Christophe Juillet, Christophe Dominici, Marc Lièvremont ou Sylvain Marconnet  de venir jouer au Stade-Français.

Ses performances avec le Stade-Français lui font gagner le titre de sélectionneur de l’équipe de France. Il devient alors le premier sélectionneur de l’histoire du XV de France à compter aucune sélections en tant que joueur. En 8 ans, il remporta le Tournoi des 6 nations à quatre reprises en 2002, 2004, 2006 et 2007, réalisa deux fois le Grand Chelem en 2002 et 2004, et échoua deux fois au pied du podium lors des coupes du monde de 2003 et de 2007. Ce meneur d’hommes a largement renforcé le caractère défensif de l’équipe de France, ce qui lui a permis de gagner de nombreux trophées.

Lorsque Philippe Saint-André était appelé au poste de sélectionneur du XV de France en 2011, il récupéra le poste d’entraineur du RC Toulon. Sans doute, son expérience de management la plus aboutie, Bernard Laporte remporta le Top 14 en 2014 et à trois reprises la Coupe d’Europe (2013,2014,2015). Présents dans pratiquement toutes les phases finales des compétitions chaque année, il gagna l’ Oscar d’Or du meilleur encadrement en 2014. Bernard Laporte a apporté ses qualités de leader pour mener une équipe composée de fortes personnalités (Chris Masoe, Maxime Mermoz, Frédéric Michalak, Bryan Habana, Juan Smith, Ali Williams, Jonny Wilkinson) vers la réussite collective.

Un destin invraisemblable

Après avoir survécu à un très grave accident de la route à l’âge de 20 ans, il ne devait même plus envisager la pratique du rugby, pourtant, il sera sacré champion de France six ans plus tard et deviendra l’un des meilleurs entraineurs de rugby. Bernard Laporte est un homme aux milles et une vies où se sont succédées expériences de joueur professionnel, d’entraineur, de dirigeant d’entreprise, d’homme politique, de consultant sportif et de dirigeant d’institution.

Administrateur de l’Aviron Bayonnais, vice-président du Stade-Français, dirigeant de casinos, campings, restaurants et autres sociétés, Bernard Laporte est un véritable homme d’affaires. Son entrée en politique en 2007 l’éloignera de ces fonctions. En effet en 2007 suite à l’élection présidentielle de Nicolas Sarkozy, il est nommé secrétaire d’État chargé des Sports. Une carrière politique où il a su imposer des réformes sur la libéralisation des paris sportifs ou le dopage, mais écourtée par le remaniement ministériel en 2009.

Dès l’année 2015, il lança sa campagne pour obtenir la direction de la fédération française de rugby en 2016. Élu à plus de 50% des voix, il impose dès le début sa force de caractère et sa volonté pour le rugby en supprimant le projet d’un grand stade lancé par son prédécesseur, en faisant de l’organisation de la Coupe du Monde de rugby 2023 une priorité et en mettant en place un système de contrats fédéraux pour les joueurs.

Un intervenant sportif prisé par les entreprises

Ses multiples qualités de sportifs, de coach, de dirigeants et d’homme d’affaires font de lui une personnalité privilégiée pour intervenir en entreprise. Bernard Laporte se pose comme un véritable expert dans son domaine capable de vous donner les clés de la performance collective et de vous apporter une nouvelle vision du management. Il intervient ainsi régulièrement dans les sociétés pour donner des conférences sur le dépassement de soi, l’exploitation de l’intelligence collective, les valeurs humaines de la performance, la fixation et l’atteinte d’objectifs, le leadership ou encore la gestion du succès et des échecs.